Alta Gracia

Notre bus arrive à la gare de Cordoba à 7h15. Nous prenons ensuite un taxi  qui nous dépose à l’hôtel  Turning Point Hostel. Nous donnons le nom de la rue au chauffeur qui fait semblant de ne pas connaitre, et en profite ainsi pour nous faire un bon tour quartier. Heureusement, nous nous en rendons compte assez vite, et lui indiquons le chemin.

8h, arrivée devant l’hôtel. Nous attendons un peu à l’accueil le temps que la réceptionniste prépare le petit-déjeuner des résidents et nous nous posons un peu dans la chambre.

Aujourd’hui, nous sommes dimanche et beaucoup de sites sont fermés. Nous réfléchissons à ce que nous allons faire.

Nous cherchons l’ordinateur pour regarder ce que le Lonely Planet recommande. Malheur, nous nous rendons compte que Sylvain a oublié de reprendre l’ordinateur qu’il avait caché dans la voiture de location à San Juan, à 8h de bus de là ! C’est la panique. Nous essayons de joindre l’agence  de location de voiture de San Juan mais ils ne répondent pas. Ils sont visiblement fermés le dimanche. Nous appelons l’hôtel où nous avons récupéré la voiture, ils nous donnent le numéro privé du gars qui gère l’agence. Nous l’appelons mais ne répond pas. Nous lui laissons un message sur son répondeur et un mail.

Sylvain veut repartir de suite à San Juan récupérer l’ordinateur. Il veut partir en ayant tout de même un téléphone pour être joignable. Nous partons donc dans la ville à la recherche d’une carte SIM. Pas facile, tout est fermé, il pleut, il n’y a pas grand monde dans les rues. Nous trouvons enfin un centre commercial, mais il faut attendre 10h qu’il ouvre. Pendant ce temps, nous en profitons pour prendre notre petit-déjeuner.

10h, les boutiques ouvrent et nous pouvons enfin acheter une carte SIM, mais pour acheter les recharges, c’est dans une autre boutique, pratique !!

Nous rentrons à l’hôtel. Nous n’avons toujours pas de nouvelles de l’agence de location de voiture.

Nous décidons de visiter aujourd’hui Alta Gracia, une ville située à 40 km au sud de Cordoba.

Nous retournons alors à la gare et prenons un bus local pour Alta Gracia. Au bout de 45 min, nous arrivons.

Nous nous dirigeons vers la maison d’enfance d’Ernesto « Che » Guevara. P1190318La maison a été transformée en musée et nous pouvons apprendre grâce à des photos, lettres et documents toute sa vie jusqu’à sa mort en Bolivie.P1190296

Ernesto Guevara de la Serna est né en 1928, mais il souffrait d’asthme. Le médecin de la famille leur conseille de s’installer à Alta Gracia, dans la région de Cordoba, car le climat y est plus sec. Cela lui est favorable.

Il fait des études de médecine et obtient son diplôme, mais ne pratiquera apparemment jamais.

Dans une des salles se trouve le vélo à moteur qu’il utilise pour visiter une partie de l’Argentine à partir de Buenos Aires. P1190300

Dans la salle suivante, c’est cette fois sa moto Norton de 500 cm3, surnommée « la Vigoureuse » avec laquelle il entame son périple sud-américain en compagnie de son copain Alberto Granados, voyage qui va lui ouvrir les yeux sur la condition des paysans sud-américains. Il écrit le récit de ses aventures dans « Diarios de Motocicleta ». Mais sa moto rendra l’âme en court de route et ils  continueront tous 2 à pied.P1190302P1190301

Lors d’un autre voyage, il remonte jusqu’au Mexique où il rencontre Fidèle Castro. Ils feront ensemble la révolution pour libérer Cuba de Batista, un dictateur. Mission accomplie, mais avec de nombreux morts.

Il obtient des postes importants à Cuba (président de la banque nationale, ministre, …), ainsi que la nationalité cubaine. Mais cela ne lui suffit pas. Il souhaite continuer à aider les pauvres gens à obtenir une situation meilleure, en faisant la révolution.

Il part donc au Congo, mais les troupes désertent et il finit par abandonner son souhait de révolution africaine.

Il se rend alors en Bolivie sous une fausse identité, et se fait plus tard capturer et assassiner en 1967.

Après cette visite, nous allons au centre-ville manger une pizza. P1190320Les argentins font des pizzas particulières avec une pâte épaisse précuite, beaucoup de fromage fondu, et un peu de tomate, un peu à l’américaine. Il y a le Wifi dans ce restaurant et Sylvain peut vérifier ses emails. Notre loueur de voiture a trouvé le PC et le met de côté, c’est un ouf de soulagement.

Puis, nous nous dirigeons vers l’Estancia Alta Gracia, une ancienne mission jésuite classée à l’UNESCO.DSC02231P1190327

Il y a 5 estancias dans la région, mais nous ne visiterons que celle d’Alta Gracia. Les jésuites avaient fait de la mission dès 1643 une de leurs bases arrière agricoles pour ravitailler l’université de Cordoba. P1190362P1190344P1190351P1190355

P1190365Après la visite de l’estancia, nous reprenons le bus pour Cordoba et rentrons à l’hôtel.

Sylvain part prendre son bus de nuit à 23h pour San Juan. Sophie mange son repas du soir toute seule dans la chambre : des empanadas, achetées dans une minuscule boutique à côté de l’hôtel.  Dodo, chacun de son côté, Sylvain dans un bus, Sophie à l’hôtel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>